Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Apr

Chacun son bordel !

Publié par Ratonne  - Catégories :  #Notre quotidien

Hier notre décision était prise : nous allions acheter une armoire (même deux) au Ratounet pour qu'il y range ses fringues.

 

En fait jusqu'à maintenant les vêtements de ratounet se partagaient notre armoire avec nos vêtements. Le fait est qu'au fil du temps tout cela ressemble plus à une maison close qu'à une garde-robe.

Hier, lors de nos courses hebdomadaire à Carrefour, nous avons donc porté notre choix sur deux armoires, bleue et jaune pastel, et en prime nous nous sommes acheté une vraie table de salle à manger et un second tapis-tatami pour que Ratounet puisse faire des roulades sans danger. Un vrai gymnaste ce mini ! Tout cela bien entendu à faire livrer ce matin, gratuitement.

 

Jusque là tout est parfait ! Le seul hic, c'est que le livreur ne monte pas les 4 cartons... il les laisse en bas. J'avais déjà eu le coup pour les rangements en plastique. J'ai donc demandé en Fran-glais-ponais au gardien s'il pouvait nous prêter son diable pour transporter tout ça. Et comme il est très gentil, il a accepté. Par contre, dur-dur de gérer un rejeton du chaos qui ne pense qu'à s'échapper tout en poussant un diable où repose une table de 20,40 kilos (c'est écrit dessus), deux armoires et un tapis. Le monsieur que je maudis tous les jours pendant la sieste parce qu'il fait des travaux à la perceuse sur notre immeuble, a vu que j'étais en péril et il a volé à mon secours de la même manière qu'aurait pu le faire Superman dans ses collants de danseuse. Il a poussé mon diable jusqu'à mon transporteur vertical, et là... Patatra ! Les cartons sont trop gros et ne passent pas. Monsieur Perceuse que je vénère désormais nous les a donc déposés dans le transporteur vertical nous laissant de nouveaux seuls.

 

Le temps de monter nos 19 étages nous nous sommes répartis les taches : Ratounet le tapis-tatami, et moi tout le reste. Notre plus gros problème étant le fait que la porte de l'ascenseur se ferme très rapidement. J'ai donc commencé avec la technique "je coince avec mes fesses et je fais passer les cartons dans le couloir", technique peu concluante puisque Ratounet s'amusait a me pousser pour que je perde l'équilibre. J'ai donc adopté le "jambes écartées, chaque pied bloque une partie de la porte" : beaucoup plus facile et le Ratounet à pu également sortir en passant entre mes jambes.

 

Nous étions arrivés chez nous ! La partie était gagnée !

 

Maintenant il ne me reste plus qu'à tout monter, sachant que ça ne sera pas de tout repos comme avec un meuble Ikea.

 

 

images-copie-4

La mère Raton en direct live de son salon

Commenter cet article