Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Apr

Wulai avec le père Raton

Publié par Ratonne  - Catégories :  #Nos sorties culturelles ou non

Nous avions déjà visité Wulai avec notre amie Sidonie, mais le père Raton était absent puisqu'il a préféré visiter les montagnes hawaïennes, de nuit, avec ses collègues de travail.

 

Hier Ratounet et moi même avons donc décidé de l'y amener. Par ailleurs j'avais très envie de descendre près de la rivière par de petits chemins, ou encore à la manière de Bear Grylls en m'accrochant aux lianes.

 

Ratounet se levant très tôt ces temps-ci, ce ne fût pas compliqué d'être à l'arrêt de bus à 9h15 et dans le petit train d'Indiana Jones à 10h quand la population locale s'affaire encore à ses corvées domestiques quotidiennes. Cette fois-ci le chauffeur du train d'humeur très joyeuse a roulé relativement doucement, excepté dans le tunnel de la mine, et nous a gratifié de chants taiwanais avec sa chaotique voix d'ours des montagnes.

 

Il faut savoir que pour le père Raton, le simple fait de sortir de la maison se transforme en aventure. Pour preuve : quand il va chercher des menus au MacDo, il appelle ça "partir à la chasse au mammouth"...

 

Arrivés à la cascade nous prîmes donc la route afin de trouver un chemin nous amenant à la rivière. Tristement, rien ne s'offrit à nous : des barrières, aussi jolies soient elles, longaient le chemin sans nous laisser l'opportunité de descendre. Nous décidâmes donc de rebrousser chemin et de redescendre en ville à pieds comme avait pu le faire Sidonie la première fois, afin de trouver notre bonheur.

 

La route fut longue et périlleuse. Ratounet ne voulait pas marcher et nous fûmes nez à nez avec de véritables monstres... Ici les moineaux ne plaisantent pas ! Je m'explique : à de multiples reprises nous trouvâmes des arbres embousés de fientes de moineaux grosses comme le poing de Shrek (ou d'Hulk suivant vos préférences en matière de gros bonhomme vert). D'après Raton il s'agit d'une "maladie des arbres". Mais le père Raton n'est pas objectif puisqu'il est ami avec les moineaux. Et des maladies en forme de bouse feraient la une de tous les journaux télévisés taiwanais. NON ! Il s'agissait bien de bousasse de moineaux !

La preuve en image :

 

bouse de moineaux

Bouse de moineau taiwanais

 

Arrivé en bas, aucun chemin ne s'était offert à nous (mais je ne dis pas mon dernier mot) ce qui nous obligea à retourner au point d'eau de la première fois car Ratounet voulait se baigner. En plus, nous remarquâmes que des infiltrations d'eaux bouillantes chaudes s'échappaient du sol ce qui formait de petits bassins où les gens faisaient tremper leurs pieds. Mais comme nous sommes des guerriers, Ratounet mis son beau maillot de bain et une grande bataille entre la rivière et lui à coup de sable noire eu lieu. A la fin nous dûmes le mettre à poil dans l'eau pour le rincer car il était tout cracra. Heureusement que je lui avais pris des vêtement de rechange. Raton en a d'ailleurs profité pour se ramasser lamentablement "volontairement glisser" dans la rivière. Quand je vous disais qu'il était autant aventurier que Chuck Bartowski.

 

Petit passage au stand de minis bananes qui fit le bonheur du mini nous et nous voilà partis à la recherche d'un endroit où nous sustenter.

Un petit resto de bambou nous ouvrit ses portes et sa carte, quoi qu'en anglais, proposait des trucs un peu spéciaux genre "abeilles grillées" ou "intestin de porc"...Vous trouverez une photo du menu dans l'album de Wulai.

Le père Raton mangea une soupe mauve bizarre avec du riz bizarre, du riz à la patate douce pour moi et le Ratounet préféra se contenter des ses bananes et d'un petit bol de riz.

 

Une fois sortie la pluie commença à tomber et nous à rentrer.

 

Wulai

 

Photo panoramique prise de l'arrêt de bus très réussie

Commenter cet article

Patrick 18/04/2011 16:45


Je suis membre de la DGSE et l'officier traitant de Mr Raton que nous surveillons car il est susceptible de par son métier de communiquer des informations vitales aux ETs de passage ou en vacances
chez nous, il ne faudrait pas que le secret de la connerie humaine se propage dans la galaxie en général et dans la constellation du Scorpion en particulier qui est ma préférée (j'adore
Antarès).

Voilà vous savez tout, et sinon vous pouvez juste vous dire que j'ai choisi le Chili parce que c'est haut, isolé et froid, il faut au moins ça pour des Robinsons fûssent'ils Suisses.

J'ai vu l'observatoire à la télé c'est magnifique comme endroit, la qualité de la lumière et la transparence de l'air ont l'air extraordinaire alors j'imagine en vrai; de plus pour un
astro-physicien il se dit que ce serait un peu la mecque, pour sa famille en revanche... :) .


Patrick 18/04/2011 14:31


Super journée que vous avez dû apprécier avec toutes ces péripéties.

Encore 2 ou 3 comme celle là et vous serez prêts pour jouer les nouveaux Robinsons dans un endroit isolé, l'observatoire du Chili par exemple, il y a plein de sable pour mini raton.


Ratonne 18/04/2011 15:04



Mais qui êtes vous Patrick pour savoir autant de choses sur nous ! Comment savez vous que le père Raton a toutes les chances (que nous ne prendrons surement pas) d'aller au Chili !


Ok il existe plein d'observatoires dans le monde, mais pas temps que ça dans le domaine du père Raton.


De mon coté j'aimerai plutôt jouer aux Robinsons suisses.



mamie raton 18/04/2011 08:21


super, ça me fait découvrir vos aventures et j'ai hate de les partager


Ratonne 18/04/2011 08:30



On ira mettre les pieds dans l'eau bouillonnant et on poussera doudou dans la flotte pour rigoler !